Site consacré aux ouvrages de Léo REYRE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PREHISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leo REYRE
Admin
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 77
Localisation : VALREAS

MessageSujet: PREHISTOIRE   Ven 29 Jan - 15:03


[
MATERIEL PREHISTORIQUE TROUVE SUR LE TERRITOIRE DE VALREAS



Marcel Pagnol avait, sur sa table de travail, un précieux presse-papier. C’était un cube allongé, en fer, percé en son centre d’un trou ovale. Sur chacune des faces extrêmes, un entonnoir assez profond était creusé dans le métal refoulé. C’était la massette de son grand-père André Pagnol, tailleur de pierres, qui avait frappé pendant cinquante ans la dure tête des ciseaux d’acier.
Moi-même, j’ai toujours à portée de la main ou du regard, sur une étagère ou sur mon bureau, un objet tout aussi précieux. Il est pourtant encore plus simple que la massette du grand-père André car ce n’est qu’une pierre. A dire vrai, c’est un silex et, qui plus est, un silex taillé.
Il m’a été offert par quelqu’un qui vivait sur mon terroir il y a quelque vingt  mille ans.
Offert est bien le mot exact puisque je l’ai trouvé sur mon passage, bien en évidence, au milieu d’une terre caillouteuse que je traversais sans intention préconçue, un jour en suivant mon chien.
Le hasard apparemment. Eh bien non !
Cet ancêtre savait que je passerais à cet endroit même, que je poserais mon regard sur cette pierre perdue au milieu de millions d’autres et que, par conséquent, c’est là qu’il devait me présenter son offrande.
Bien raisonné pour quelqu’un de la préhistoire puisque c’est là que je l’ai trouvé, mon beau biface en silex taillé.
La massette du tailleur de pierres et mon silex ne sont dans ce sujet qu’à titres d’exemples.
Qui ne possède un objet semblable, un objet quelconque mais, à ses yeux, plus précieux que n’importe quel autre ?
Ce n’est pas l’objet en soi qui en fait sa valeur mais toute la charge affective qui émane de lui.
C’est un legs improbable et, pourtant, c’est la pièce maîtresse de notre patrimoine.



Quand je parcours les vignes, les champs de lavande ou les terres incultes, j'ai souvent le regard baissé. Je ne médite pas, je ne suis pas accablé par les soucis.Non, je cherche du regard le silex taillé perdu parmi les galets. Il est rare que ma recherche soit vaine. Je ne vais pas dire que les silex foisonnent mais j'en découvre toujours quelques-uns, du simple éclat au grattoir ouvragé. Lorsque les orages ont raviné les terres, il n'est pas rare d'en découvrir dans "l'oued" asséché.
C'est un plaisir de les prendre entre ses doigts et suivre leurs lignes pures.Ça ne s'explique pas: je suis le premier à le caresser depuis des milliers d'années.


Mes trouvailles se comptent par centaines. Des pierres! Seulement des pierres! Mais des pierres que des hommes qui ont vécu sur mon terroir il y a des dizaines de milliers d'années, ont aménagées de leurs mains pour les rendre utiles à leurs travaux ou à leurs chasses. Ces pierres les ont aidés à vivre.
           
biface, lame, pic, grattoir, pointe, hache, nucleus... trouvés en surface

Un objet étrange à forme animale trouvé sur le site des silex (chat,marmotte... ou simple caillou).

Je me pose des questions. Quelqu'un pourra-t-il me renseigner?




Une autre pierre zoomorphe trouvée sur les lieux



biface recto        biface verso

grattoir trouvé quartier Barry


Outil ou arme? trouvé quartier Barry

galet aménagé. Enclume pour briser les os?

pierre étrange aménagée en outil agricole ou en arme?
On peut aussi voir une représentation animale.



Une pointe de lance trouvée au quartier du Fresquet. La partie gauche, plus effilée, devait être emmanchée



Un grattoir (quartier Barry)

[


Galet aménagé (arêtes retouchées) Barry


Dernière édition par Leo REYRE le Dim 12 Mar - 15:53, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leo-reyre-valreas.forumactif.org
Leo REYRE
Admin
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 77
Localisation : VALREAS

MessageSujet: Re: PREHISTOIRE   Lun 2 Juin - 17:37

LEO REYRE

Site consacré aux ouvrages de Léo REYRE

AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesProfilMessagerieDéconnexion [ Leo REYRE ]


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet LEO REYRE :: PREHISTOIRE Partagez | Plus !

ARCHEOLOGIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Leo REYRE
Admin


Messages: 52
Date d'inscription: 20/01/2010
Age: 74
Localisation: VALREAS


MessageSujet: ARCHEOLOGIE Ven 29 Jan 2010 - 13:03 Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Voir l'adresse IP du posteur


[
MATERIEL PREHISTORIQUE TROUVE SUR LE TERRITOIRE DE VALREAS


Marcel Pagnol avait, sur sa table de travail, un précieux presse-papier. C’était un cube allongé, en fer, percé en son centre d’un trou ovale. Sur chacune des faces extrêmes, un entonnoir assez profond était creusé dans le métal refoulé. C’était la massette de son grand-père André Pagnol, tailleur de pierres, qui avait frappé pendant cinquante ans la dure tête des ciseaux d’acier.
Moi-même, j’ai toujours à portée de la main ou du regard, sur une étagère ou sur mon bureau, un objet tout aussi précieux. Il est pourtant encore plus simple que la massette du grand-père André car ce n’est qu’une pierre. A dire vrai, c’est un silex et, qui plus est, un silex taillé.
Il m’a été offert par quelqu’un qui vivait sur mon terroir il y a quelque vingt mille ans.
Offert est bien le mot exact puisque je l’ai trouvé sur mon passage, bien en évidence, au milieu d’une terre caillouteuse que je traversai sans intention préconçue, un jour en suivant mon chien.
Le hasard apparemment. Eh bien non !
Cet ancêtre savait que je passerais à cet endroit même, que je poserais mon regard sur cette pierre perdue au milieu de millions d’autres et que, par conséquent, c’est là qu’il devait me présenter son offrande.
Bien raisonné pour quelqu’un de la préhistoire puisque c’est là que je l’ai trouvé, mon beau biface en silex taillé.
La massette du tailleur de pierres et mon silex ne sont dans ce sujet qu’à titres d’exemples.
Qui ne possède un objet semblable, un objet quelconque mais, à ses yeux, plus précieux que n’importe quel autre ?
Ce n’est pas l’objet en soi qui en fait sa valeur mais toute la charge affective qui émane de lui.
C’est un legs improbable et, pourtant, c’est la pièce maîtresse de notre patrimoine.


Quand je parcours les vignes, les champs de lavande ou les terres incultes, j'ai souvent le regard baissé. Je ne médite pas, je ne suis pas accablé par les soucis.Non, je cherche du regard le silex taillé perdu parmi les galets. Il est rare que ma recherche soit vaine. Je ne vais pas dire que les silex foisonnent mais j'en découvre toujours quelques-uns, du simple éclat au grattoir ouvragé. Lorsque les orages ont raviné les terres, il n'est pas rare d'en découvrir dans "l'oued" asséché.
C'est un plaisir de les prendre entre ses doigts et suivre leurs lignes pures.Ça ne s'explique pas: je suis le premier à le caresser depuis des milliers d'années.[


biface, lame, pic, grattoir, pointe, hache, nucleus... trouvés en surface

Un objet étrange à forme animale trouvé sur le site des silex (chat,marmotte... ou simple caillou).

Je me pose des questions. Quelqu'un pourra-t-il me renseigner?



biface recto

biface verso
grattoir trouvé quartier Barry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail http://leo-reyre-valreas.forumactif.org En ligne

ARCHEOLOGIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Arrêter de surveiller ce sujet

Permission de ce forum: Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous pouvez modérer ce forum
LEO REYRE :: PREHISTOIRE -
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Sauter vers:

Supprimer le sujet Envoyer à la corbeille Déplacer le sujet Verrouiller le sujet Diviser le sujet Fusionner les sujets
Outils de modération


Panneau d'administration

Forum gratuit | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Statistiques | Contact | Signaler un abus[quote="Leo REYRE"][center]

[
MATERIEL PREHISTORIQUE TROUVE SUR LE TERRITOIRE DE VALREAS

Marcel Pagnol avait, sur sa table de travail, un précieux presse-papier. C’était un cube allongé, en fer, percé en son centre d’un trou ovale. Sur chacune des faces extrêmes, un entonnoir assez profond était creusé dans le métal refoulé. C’était la massette de son grand-père André Pagnol, tailleur de pierres, qui avait frappé pendant cinquante ans la dure tête des ciseaux d’acier.
Moi-même, j’ai toujours à portée de la main ou du regard, sur une étagère ou sur mon bureau, un objet tout aussi précieux. Il est pourtant encore plus simple que la massette du grand-père André car ce n’est qu’une pierre. A dire vrai, c’est un silex et, qui plus est, un silex taillé.
Il m’a été offert par quelqu’un qui vivait sur mon terroir il y a quelque vingt  mille ans.
Offert est bien le mot exact puisque je l’ai trouvé sur mon passage, bien en évidence, au milieu d’une terre caillouteuse que je traversai sans intention préconçue, un jour en suivant mon chien.
Le hasard apparemment. Eh bien non !
Cet ancêtre savait que je passerais à cet endroit même, que je poserais mon regard sur cette pierre perdue au milieu de millions d’autres et que, par conséquent, c’est là qu’il devait me présenter son offrande.
Bien raisonné pour quelqu’un de la préhistoire puisque c’est là que je l’ai trouvé, mon beau biface en silex taillé.
La massette du tailleur de pierres et mon silex ne sont dans ce sujet qu’à titres d’exemples.
Qui ne possède un objet semblable, un objet quelconque mais, à ses yeux, plus précieux que n’importe quel autre ?
Ce n’est pas l’objet en soi qui en fait sa valeur mais toute la charge affective qui émane de lui.
C’est un legs improbable et, pourtant, c’est la pièce maîtresse de notre patrimoine.

[center]

Quand je parcours les vignes, les champs de lavande ou les terres incultes, j'ai souvent le regard baissé. Je ne médite pas, je ne suis pas accablé par les soucis.Non, je cherche du regard le silex taillé perdu parmi les galets. Il est rare que ma recherche soit vaine. Je ne vais pas dire que les silex foisonnent mais j'en découvre toujours quelques-uns, du simple éclat au grattoir ouvragé. Lorsque les orages ont raviné les terres, il n'est pas rare d'en découvrir dans "l'oued" asséché.
C'est un plaisir de les prendre entre ses doigts et suivre leurs lignes pures.Ça ne s'explique pas: je suis le premier à le caresser depuis des milliers d'années.[


           
biface, lame, pic, grattoir, pointe, hache, nucleus... trouvés en surface

Un objet étrange à forme animale trouvé sur le site des silex (chat,marmotte... ou simple caillou).

Je me pose des questions. Quelqu'un pourra-t-il me renseigner?




biface recto

biface verso
grattoir trouvé quartier Barry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leo-reyre-valreas.forumactif.org
 
PREHISTOIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEO REYRE :: PREHISTOIRE-
Sauter vers: